Photos de notre Grand Reporter envoyé spécial sur place, LouisOnze.

est le plus courant sur les Series, offre 67cv lorsqu'il sort de l'usine. Autant le dire toute de suite, avec 1,3 tonnes à vide, la Land Rover n'est pas un foudre de guerre et s'effondre dans la moindre montée, chargé ou non. D'un taux très faible de compression de 7:1 ou 8:1, il offre de faibles performances mais une durabilité stupéfiante. Rien d'étonnant à celà puisque son bloc a été étudié dès le départ pour être décliné en version mazout, aux taux de compressions beaucoup plus elevés. Le bloc est donc sur-dimensionné face à la puissance rendue ce qui laisse de la place à la fiabilité ou au "tuning". Voire aux deux en même temps.

A gauche le moteur d'origine et ses 170Kkm, à droite le moteur ACR et ses zéro km.

Culasse L'essence plombée étant une denrée rare, une conversion au SP95 semble là aussi bienvenue même si celà ne doit pas être la seule raison motivant votre achat. Le remplacement (achat et montage) d'une culasse reste cher et pour ce prix, vous pouvez acheter des litres d'additif "plombé". Néammoins, une culasse au sans plomb est aussi utile si vous optez pour un modèle étudié avec des technologies modernes: c'est la première modification à envisager pour augmenter sérieusement les preformances (+15cv) de votre moteur, sans aucune augmentation de contrainte mécanique.

Carburation La présence d'un filtre à air à bain d'huile n'aide là encore pas aux performances. Ce dispositif typé usine à gaz est fait pour être utilisé dans les environnements les plus hostiles. Son système permet aussi d'être nettoyé où que ce soit dans le monde sans recourir à des pièces détachées de remplacement: un simple nettoyage suffit. Mais la question demeure: à part pour son aspect historique d'origine, a-t-il sa place sous le capot de nos Land, dans nos contrées civilisées ? Le tout est accouplé à un bloc d'admission qui possède des surfaces et un dessin ne favorisant pas la performance non plus. Dans le même temps, les carburateurs d'origine ou de type Weber seront avantageusement remplacés par un type SU nourri par un filtre à air normal ou K&N.

L'échappement d'origine est là encore mise en défaut. La finition du collecteur d'échappement est d'un autre âge et un gain de performance important peut être acquis par un simple alignement des surfaces. Les gaz d'échappement s'échappant alors sans effort, le moteur ne lutte plus contre lui même. Le collecteur d'échappement peut être changé pour un collecteur 4-1 tubulaire (non retenu pour des raisons esthetiques) qui de plus s'achève sur un silencieux arrière "free-flow". Le silencieux d'origine est en effet extremement restricif et empêche les gaz d'échappement de s'échapper correctement. Le bruit reste acceptable et n'a rien d'une voiture de course. Le travail sur la carburation et l'échappement vous offre à là encore des chevaux supplémentaires (+15cv).

Distribution Sur un plan de vraie mécanique, l'arbre à came peut être remplacé par un modèle plus performant. Ce n'est pas une modification mais un nouvel élement créée pour l'occasion. Le remplacement de cet élement est dans un but de soulever les soupapes plus longtemps. On gagne encore +13cv.

Ces travaux, somme toute assez basiques, offrent un total de +43cv faisant ainsi passer un moteur de 70cv à un total de plus de 110cv, sans perte de fiabilité.

Nous avons choisi la société de Roland Marlow, patron de Automotive Component Remanufacturing Ltd, en Angleterre, pour se pencher sur notre sujet. Leur concurent principal est le non moins légendaire Turner Engineering. Vous pouvez découvrir ici ( 1 - 2 - 3 - 4 - 5 ) un article de LRO, le legendaire magasine anglais, sur Roland et sa petite entreprise, qui ne connait pas la crise.

La dépose et pose d'un moteur par un garagiste professionel ayant de l'experience en voitures anciennes se réalise en deux jours de travail. Après avoir réalisé un devis détaillé de ACR, il s'agit de bien comprendre ce qui est compris dans l'offre pour ainsi obtenir un devis le plus précis possible de votre garagiste.

 

Ca y est ! Après un mois suivant la commande, les pièces commandées arrivent ! Une grosse caisse en provenance d'Angleterre arrive chez le garagiste (Garage Celu, 69004, Mr Jérome Clanché, 04 72 07 94 74).

 

Moteur Land Rover 3 bearings de chez ACR 2,25L essence, culasse SP95.

 

On note la culase au SP95 et le logo ACR. L'admission accueille en place de l'ancien Weber un carburateur SU, plus moderne. Le carburateur, à la cuve chromée du plus bel effet, est fourni avec le moteur complet. Toute la tringlerie est également fournie. On notera sur la gauche l'admission et le collecteur, tous deux neufs (option pour le collecteur). Le collecteur neuf n'augmente que peu le cout d'achat mais permet de gagner en propreté et en temps de montage, l'ancien collecteur n'ayant ainsi pas à etre récupéré.

Poulie du vilbrequin. On note en arrière plan le nouveau filtre à air K&N qui aide l'ensemble à mieux respirer.

On note la boulonnerie neuve et les assemblages de très bonne facture.

Comme on aura plus de compressions que sur le vieux moteur fatigué et comme tout est démonté... on en profite pour remplacer le démarreur, qui lui aussi a fait son temps, sans pour autant ne donner de signe de fatigue. Il a été aussi livré, sur demande, avec le reste par ACR. La dynamo a été refaite il y a une dizaine d'années et la pompe à eau (neuve 2009) sera récupérée sur l'ancien moteur. Tous les accessoires importants sont maintenant changés !

Un silencieux. Pour remplacer l'ancien. La ligne avait été remplacée il y a une dizaine d'années par une ligne complète inox de chez Rimmer Bros, incluant un silencieux "normal" en inox. Cependant, dans le kit livré ici, un silencieux moins restrictif est inclus. L'option "inox" free-flow a été choisie, afin de rester dans l'esprit du reste de la ligne déja montée.

On voit ici la face arrière du moteur, sur laquelle va venir se greffer la boite de vitesses.

Boites de vitesses de chez ACR, origine reconstruite et renforcée, 4 vitesses: 1-2-R non synchro.

Les élements réputés (relativement) fragiles ont été remplacés par des pièces plus costaudes: la boite de SIIA, réputée la plus solide des boites jamais construites chez Land Rover, va donc devenir indestructible ! On conserve une boite de SIIA, en se privant volontairement de synchro sur les deux premiers rapports et la marche arrière. Pour rester dans l'origine. Pour ne pas perdre la main sur le double-débrayage !

 

Cette fois le moteur va sortir de son antre, pour la première fois en plus de 40 ans. Celui-ci est estimé à 170.000km, suite à une prise de contact avec son précédent propriétaire de plus de 30 années. Les compressions confirment son milage: pas dramatiques mais avec une puissance d'origine de 67cv, c'est sur que au fil du temps, ça devient poussif.

En vrac, les opérations de démantelement des satelites et autres tubes et fils avant le levage du moteur.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

(à suivre)